La résistance à l'humidité de Tyvek® est supérieure à celle du papier pour l'emballage médical

Résistance à l'humidité | DuPont™ Tyvek®

Contrairement au papier d'emballage médical, DuPont™ Tyvek® bénéficie d'une exceptionnelle résistance à l'humidité. En réalité, si de l'eau entre en contact avec Tyvek®, elle ne mouille pas sa surface et ne s'infiltre pas ; elle reste à sa surface sous forme de gouttelettes. Ce phénomène s'explique par le fait que Tyvek® est hydrophobe et qu'il n'absorbe pas l'humidité, ce qui lui confère un avantage distinctif par rapport au papier pour l'emballage médical.

Par exemple, lorsqu'un papier pour l'emballage médical absorbe l'humidité, sa solidité et sa résistance aux perforations sont affaiblies. Cela peut avoir des conséquences graves sur les performances de l'emballage, en particulier pendant la distribution. À l'inverse du papier pour l'emballage médical, Tyvek® conserve sa solidité supérieure en toute occasion, qu'il soit sec ou mouillé.

Outre son exceptionnelle résistance à l'humidité, Tyvek® a l'avantage de permettre un taux de transmission de vapeur d'humidité élevé. Ceci est particulièrement important lors du procédé de stérilisation à l' oxyde d'éthylène (OE) , où l'on introduit de l'eau sous forme de vapeur, car l'humidité améliore l'efficacité de l'OE en tant qu'agent de stérilisation. Le papier pour l'emballage médical absorbe la vapeur d'humidité ; par conséquent, il ne permet pas un taux de transmission de vapeur d'humidité élevé à travers le contenu de l'emballage.

Les procédés de stérilisation par oxydation à basse température, comme le gaz plasma de peroxyde d'hydrogène ne peuvent pas être utilisés avec les matériaux cellulosiques tels que le papier pour l'emballage médical car ces matériaux interagissent rapidement avec l'agent d'oxydation et ses radicaux superoxydes. Cela pourrait entraîner l'échec d'un cycle en raison d'une concentration inadaptée de stérilisant. Tyvek® est conçu en polyéthylène haute densité et permet une bonne concentration en stérilisant. Même si Tyvek® n'interagit que très légèrement avec ces types de stérilisants, l'énergie à la surface est décuplée. Cela peut entraîner une baisse de la pression hydrostatique dans les applications industrielles où de nombreux cycles de stérilisation sont validés. Les performances de Tyvek® en tant que barrière stérile ne sont pas altérées mais les méthodes d'essai visant à évaluer l'intégrité de l'emballage face aux liquides (comme la méthode par ressuage et l'immersion dans l'eau) peuvent produire des résultats différents des résultats obtenus sur le matériau non traité.

Il est important de noter que les emballages de dispositifs médicaux et pharmaceutiques sont parfois exposés à des conditions défavorables, telles que de la pluie sur un quai de chargement ou une inondation. Lorsque cela se produit, on ne connaît jamais vraiment la gravité ni la durée de cette exposition. Dans la mesure où la plupart des fabricants de dispositifs indiquent que leurs emballages sont « stériles tant qu'ils ne sont pas ouverts ou endommagés », nous pensons qu'une contamination par l'eau constituerait un dommage.

Tyvek® présente des propriétés de pression hydrostatique supérieures à celles des papiers pour l'emballage médical. La pression hydrostatique est la mesure de la pression requise pour que trois gouttes d'eau traversent un substrat. Plus sa valeur est élevée, plus l'emballage est résistant à l'eau.