Un guide relatif à l'impression sur Tyvek® pour les applications d'emballage médical

Impression sur Tyvek® | DuPont Medical and Pharmaceutical Protection

L'impression sur les styles Tyvek® pour l'emballage médical et pharmaceutique peut être réalisée à l'aide d'un matériel d'impression commercial standard et d'encres adaptées. Il est important de noter qu'en raison des exigences uniques de l'emballage pharmaceutique et médical, ces types de Tyvek® ne sont pas dotés de revêtement antistatique ni de traitement corona. C'est pourquoi des mesures spéciales s'imposent pour obtenir des résultats d'impression optimaux. Nous recommandons de tester l'impression sur Tyvek® pour les emballages médicaux et pharmaceutiques avant de lancer les opérations de production.

Directives relatives à l'impression flexographique

La technique recommandée d'impression sur Tyvek® pour les emballages médicaux et pharmaceutiques est la flexographie. Pour de meilleurs résultats, utilisez la face lisse de la feuille. La différence entre la face rugueuse (« toile ») et la face lisse est minime mais on peut tout de même la sentir. Les rouleaux fournis directement par DuPont sont enroulés avec la face lisse vers l'extérieur. Les rouleaux fournis par un fabricant d'emballages stériles peuvent être enroulés différemment. Vérifiez cet aspect auprès de votre fabricant d'emballages stériles ou votre fournisseur. Il n'est parfois pas évident de distinguer la différence entre les deux faces du Tyvek® 2FS™ ; une procédure très simple a été développée pour vous permettre de distinguer plus facilement la face lisse de la face rugueuse.

Référez-vous à la galerie « Distinguer la face rugueuse de la face lisse » sur la page Opercules pour supports thermoformés. Cette galerie illustre très simplement la procédure à suivre pour vous aider à déterminer quelle est la face lisse de Tyvek®.

Conditions d'impression pour la flexographie

L'optimisation de vos conditions d'impression évitera la distorsion des feuilles, les problèmes de calage des couleurs pour les travaux multicolores, le ramollissement des adhésifs et l'effaçage des encres. Conservez une pression inférieure à 0,75 livre par pouce. (1,3 N/cm) de largeur, maintenez les feuilles à une température inférieure à 79 °C et utilisez un rouleau en fonte avant de procéder à l'enroulement.

Plaques d'impression pour flexographie

Le choix du type de plaque d'impression adapté dépend de la nature du travail d'impression. Les bonnes pratiques d'impression communément admises doivent être suivies pour garantir des conditions d'imprimerie et des performances optimales. Les variables d'impression sont la plaque, le coussinet, l'encre et l'anilox. Comme toujours, il est recommandé de nettoyer la plaque d'impression avec de l'alcool à 100 % avant de procéder à l'encrage afin d'améliorer le transfert d'encre.

Pour imprimer des coloris vifs, des caractères ou encore des images très détaillées, le mieux est d'utiliser une plaque moyennement dure. Celle-ci devrait être accompagnée d'un coussinet de densité moyenne ou ferme. Le choix de l'anilox doit s'appuyer sur une trame lignée et un volume qui ne risque pas de surteindre la plaque. Veuillez consulter les directives du fabricant d'encre en matière de viscosité, de pH et d'autres propriétés de transfert dont dépendent l'application de l'encre et vos propriétés de résistance.

  • Digital Solvent—utilisez DuPont™ Cyrel® DSP ou Cyrel® DPL

  • Digital FAST—utilisez Cyrel® DFP ou Cyrel® DFM

  • Analog—utilisez Cyrel® NOWS ou Cyrel® EXL

Pour les images comprenant des trames lignées fines et pointillées, mieux vaut utiliser une plaque plus dure. Celle-ci devrait être accompagnée d'un coussinet de densité faible ou moyenne. Le choix de l'anilox doit s'appuyer sur une trame lignée et un volume qui ne risque pas de surteindre la plaque. Veuillez consulter les directives du fabricant en matière de viscosité, de pH et d'autres propriétés de transfert dont dépendent l'application de l'encre et vos propriétés de résistance.

  • Digital Solvent—utilisez Cyrel® DSP ou Cyrel® DPR

  • Digital FAST—utilisez Cyrel® DFP ou Cyrel® DFR

  • Analog—utilisez Cyrel® NOWS ou Cyrel® EXL

Encres pour flexographie

Il est non seulement important de choisir l'encre la mieux adaptée au processus mais également de vérifier la compatibilité de l'encre avec les applications susceptibles d'entraîner un contact direct avec le dispositif médical. Les encres polyamides à base d'alcool sont celles qui présentent généralement la meilleure adhésion et la meilleure résistance au frottement. L'ajout de cire microcristalline aux encres polyamides à base d'alcool permet de réduire les reports. D'un autre côté, les encres à base d'eau permettent d'atteindre des résultats d'excellente qualité tout en respectant les réglementations environnementales.

Directives pour l'impression lithographique

Bien que la flexographie est la méthode recommandée pour l'impression sur les différents modèles d'emballages médicaux et pharmaceutiques Tyvek®, la lithographie offset est capable de produire une qualité d'impression acceptable. Pour de meilleurs résultats, utilisez la face lisse de la feuille car cela facilite l'alimentation en feuilles. La différence entre la face rugueuse (« toile ») et la face lisse est minime mais on peut tout de même la sentir. Les rouleaux fournis directement par DuPont sont enroulés avec la face lisse vers l'extérieur. Les rouleaux fournis par un fabricant d'emballages stériles peuvent être enroulés différemment. Vérifiez auprès de votre fabricant d'emballages stériles ou votre fournisseur la manière dont les rouleaux sont enroulés. Il n'est parfois pas évident de distinguer la différence entre les deux faces du Tyvek® 2FS™ ; une procédure très simple (voir ci-dessus) a été développée pour vous permettre de distinguer plus facilement la face lisse de la face rugueuse.

Blanchets pour lithographie

Le choix du blanchet adapté à utiliser dépendra de la présence ou non d'enduit sur Tyvek®. Pour le Tyvek® enduit d'adhésif, utilisez les blanchets traditionnels de dureté moyenne. Pour le Tyvek® non enduit, utilisez des blanchets compressibles.

Recommandations en matière de compression pour la lithographie

Il est nécessaire d'appliquer une compression supplémentaire de 0,08 mm à 0,10 mm entre le blanchet et le cylindre de compression par rapport à celle utilisée pour du papier d'épaisseur moyenne équivalente. La compression supplémentaire, couplée à la compressibilité de Tyvek®, compense les éventuelles variations d'épaisseur de Tyvek®.

Encres pour lithographie

Il est non seulement important de choisir l'encre la mieux adaptée au processus mais également de vérifier la compatibilité de l'encre avec les applications susceptibles d'entraîner un contact direct avec le dispositif médical. De plus, suivez les recommandations spécifiques suivantes pour l'impression sur des emballages médicaux et pharmaceutiques de type Tyvek®.

  • Utilisez des encres contenant &<3 % de solvant volatil car les solvants hydrocarburés utilisés par de nombreuses encres lithographiques ont tendance à faire gonfler et distordre Tyvek®. Ces encres libèrent également moins de composés organiques volatils (COV) par rapport aux encres traditionnelles pour impression offset, ce qui permet de limiter leur impact sur l'environnement.

  • Utilisez des couleurs fortes pour limiter au maximum l'épaisseur du film d'encre (&<0,008 mm). Cela permettra de minimiser la distorsion des feuilles et l'élargissement du point.

  • Lorsque vous créez des teintes, utilisez du blanc opaque plutôt qu'une matière de charge afin de minimiser les vagues sur les fibres.

  • Conserver la solution de mouillage à un niveau minimal. Il est possible d'utiliser des systèmes de mouillage à eau traditionnels ou à alcool/eau. Les substituts d'alcool fonctionnent également. N'augmentez pas le volume d'encre si vos images apparaissent ternes ou délavées. Diminuez plutôt la quantité de solution de mouillage dans la bassine de mouillage.

  • Les encres lithographiques sèchent plus lentement sur Tyvek® que sur le papier ; par conséquent, assurez-vous que la hauteur de la pile ne dépasse pas 50 cm. Vous pouvez accélérer le séchage en aérant les feuilles et en conservant le pH de la solution de mouillage entre 4 et 5.

Vous pouvez obtenir une liste des fabricants d'encres qui connaissent bien les exigences uniques de l'impression sur les modèles d'emballages médicaux et pharmaceutiques Tyvek® en contactant le représentant DuPont de votre région.

Remarques spécifiques au Tyvek® enduit d'adhésif

Il est essentiel de signaler à votre fournisseur d'encre offset si votre Tyvek® dispose d'un revêtement adhésif car il peut être nécessaire d'utiliser des mélanges d'encres spéciales afin d'éviter le maculage des encres sur la surface enduite. Précisez également à votre fournisseur d'encre si l'impression est effectuée sur la face adhésive afin de garantir une compatibilité maximale entre l'encre et le revêtement.

Impression de données variables

Les dispositifs d'impression contrôlés de manière électronique peuvent produire des données variables telles que le lot, la date de production, la numérotation séquentielle, les codes produit et les codes à barres. Les modèles d'emballages médicaux et pharmaceutiques Tyvek® sont compatibles avec certains de ces procédés.

Impression par transfert thermique

Le procédé d'impression de données variables le plus courant utilise une broche chauffée pour activer une cire, une résine ou un mélange cire/résine pigmentés figurant sur un ruban. L'image est créée par le transfert de l'encre fondue sur le substrat. Pour obtenir de meilleurs résultats sur les modèles d'emballages médicaux et pharmaceutiques Tyvek® (qui n'ont pas subi de traitement corona), utilisez des rubans recouverts de cire. Pour une durabilité supérieure de l'image, utilisez un ruban recouvert d'un mélange cire/résine 90/10. Le ruban recouvert de ce mélange devra probablement être fabriqué sur mesure car de nombreux fabricants de rubans ne disposent que de rubans recouvert d'un mélange 50/50.

Les imprimantes de 300 à 600 ppp ont obtenu d'excellents résultats pour l'impression de données alphanumériques. En raison de la variabilité de l'épaisseur de Tyvek®, l'impression par transfert thermique sur Tyvek® a tendance à produire une qualité de code à barres D-C ANSI. Si un code à barres de haute densité ou un code à barres de meilleure qualité sont requis, il faut utiliser une étiquette.

Impression à jet d'encre

Des modèles d'emballages médicaux et pharmaceutiques Tyvek® ont été imprimés avec succès à l'aide d'imprimantes à jet d'encre continu et de gouttes à la demande. Toutefois, il est nécessaire d'utiliser des encres à base de solvant car Tyvek® est conçu en polyéthylène haute densité et n'absorbe pas l'humidité. La plupart des encres à base d'eau sèchent plus lentement et ont tendance à s'effiler sur Tyvek®, ce qui produit une image floue. Les encres ultraviolettes (UV) et à changement de phase peuvent également être utilisées car elles durcissent presque instantanément. On utilise généralement des têtes d'impression de 200 à 300 ppp.

Impression laser (électrostatique)

L'impression laser traditionnelle n'est pas recommandée pour Tyvek®. Les températures élevées utilisées pour fixer le toner peuvent provoquer une distorsion de Tyvek® et celui-ci peut même fondre en cas de bourrage. Les imprimantes laser à refroidissement (flash-fusion) sont compatibles avec Tyvek® ; cependant, l'image imprimée ne sera pas aussi nette qu'avec les imprimantes à transfert thermique ou à jet d'encre.