Protection individuelle dans l’agriculture

Protection individuelle dans l’agriculture

Les personnes qui travaillent dans le secteur agricole sont confrontés à deux risques particulièrement dangereux :

Si les maladies virales classiques décelées chez les animaux (peste porcine, fièvre aphteuse, grippe aviaire, etc.) ne présentent pas de risques de transmission à l’homme, les personnes qui travaillent en contact avec des animaux contaminés (éleveurs, vétérinaires ou visiteurs) peuvent transmettre le virus ailleurs (transmission croisée). La peau, les cheveux et les vêtements sont des vecteurs de transmission pour un grand nombre de virus et ceux-ci peuvent y demeurer actifs pendant très longtemps.

INFORMATIONS ET IDÉES