Notre site web utilise des cookies afin d’optimiser votre expérience en ligne et vous fournir de meilleurs services. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, conformément à notre Déclaration de protection des données.

Les ouvriers du cimentier Holcim adoptent les combinaisons Tyvek®

Dans l’usine de production de Lägerdorf (Allemagne) du cimentier Holcim AG, les combinaisons jetables en matériau SMS que portaient les employés ont été remplacées par des vêtements de protection chimique en DuPont™ Tyvek® de type 5 et 6 à usage limité.

Holcim Ltd est l’un des plus importants producteurs de ciment et d’agrégats dans le monde. Sur le site de l’usine de production de Lägerdorf (Allemagne du Nord) du groupe Holcim AG, les ouvriers cimentiers ont adopté les vêtements de protection chimique en DuPont™ Tyvek® de type 5 et 6 pour mieux se protéger de la poussière et des salissures.

La technologie dont bénéficient aujourd’hui les fours d’une cimenterie moderne permet l’utilisation de plus en plus fréquente de combustibles de substitution (pneus usagés broyés, déchets plastiques, etc.), dans la mesure où leur composition chimique est adaptée au processus de combustion.

Pour maintenir la flamme dans le four à une température de 2 000°C maximum (nécessaire pour améliorer la qualité du mélange et du produit fini), les combustibles sont introduits dans le four rotatif sous forme de poudre, de peluches ou de flocons ultra fins. Ces substances génèrent énormément de poussière.

Dans l’usine de Lägerdorf d’Holcim, des vêtements de protection chimique sont nécessaires pour protéger les employés chargés tous les jours d’inspecter un grand nombre de systèmes de surveillance ou d’acheminement des combustibles de substitution ou secondaires ou bien d’assurer la maintenance quotidienne de ces systèmes.

Les vêtements en DuPont Tyvek® peuvent répondre à ces besoins

Pour répondre aux besoins des équipes qui reprochaient aux anciennes combinaisons de protection de souvent manquer de résistance à la déchirure, la nécessité d’une solution alternative s’est imposée comme une évidence. Des problèmes sont apparus lorsque la barrière a montré des signes de défaillance. C’était en particulier le cas lors des activités physiques contraignantes que menaient les employés, telles que les travaux de nettoyage des installations de dosage et d’acheminement qui étaient très encrassées.

"Les vêtements en Tyvek® ont été choisis parce qu’ils répondent à des critères majeurs : effet de barrière de protection, confort et résistance. Le matériau Tyvek® offre une barrière importante contre les liquides et les particules, un poids particulièrement faible et une grande résistance à la déchirure, à la propagation de la déchirure et à l’abrasion, tout en étant perméable à l’air et à la vapeur d’eau. Les vêtements ont fait leur preuve en qualité de barrière contre les particules en suspension dans l’air (même les plus minuscules) et en termes de confort et de résistance à la déchirure. C’est pourquoi ils ont été sélectionnés pour la deuxième usine de production de la société près de Hanovre."

Qu’est-ce que Tyvek® ?

Le matériau Tyvek® est obtenu à partir du filage de fibres continues de polyéthylène haute densité (PEHD) extrêmement fines qui sont ensuite thermoliées afin de former une toile uniforme et résistante après chauffage et mise sous pression. Les vêtements de protection Tyvek® sont disponibles en plusieurs versions, selon le type de barrière de protection souhaité (combinaisons de protection chimique de type 4 à type 6).

Les combinaisons Tyvek® portées par les équipes d’Holcim sont généralement utilisées pour protéger le personnel contre les pulvérisations liquides (type 6) et contre les particules solides en suspension dans l’air (type 5). Les vêtements de protection chimique de type 4 comme Tyvek® Classic Plus sont également munis de coutures thermocollées et offrent une protection de combinaison intégrale renforcée contre les aérosols. Parce qu’elles ne contiennent aucun additif « critique » (mélange de composants halogènes, par exemple), les combinaisons de protection en matériau Tyvek® peuvent également être éliminées sans problème dans des incinérateurs, sous réserve évidemment du respect des directives relatives à la substance contaminante concernée.