La planification des nettoyages à grande échelle

Quand il s’agit de s’attaquer à une opération majeure de nettoyage industriel ou de dépollution après une catastrophe, rien ne peut remplacer une planification et une préparation adéquates.

Une opération de nettoyage peut prendre de nombreuses formes, et c’est cette nécessité d’être bien préparé à une multitude de possibilités qui représente l’un des plus grands défis pour le responsable des plans d’urgence. Toute opération de nettoyage a pour objectif de rendre les zones affectées de nouveau aptes à être utilisées sans danger et sans restriction – et la façon de mener à bien un tel programme dépend du type, de l’ampleur et de la complexité du projet ou accident, de sa situation géographique et de la nature spécifique des dangers encourus.

La rapidité et la qualité de l’intervention constituent des facteurs déterminants fondamentaux d’un nettoyage réussi. Contrairement aux situations dangereuses pouvant survenir dans des environnements relativement contrôlés, tels qu’une unité de production bien ordonnée ou lors d’opérations de maintenance programmées, de nombreux nettoyages industriels, environnementaux ou faisant suite à un accident sont des scénarios d’urgence dans lesquels le temps et une bonne préparation sont cruciaux.

Voici quelques exemples d’opérations de nettoyage à grande échelle :

·         Déversements et fuites de pétrole brut et produits pétrochimiques

·         Émissions/déversements de produits chimiques ou substances dangereuses

·         Pollutions de l’environnement

·         Catastrophes naturelles et météorologiques

·         Nettoyages après troubles civils

·         Effondrements d’immeubles et autres structures

·         Nettoyages après accident de la route, de train, d’avion

·         Assainissement et décontamination de terrains

·         Nettoyages de rivières et du littoral

·         Réhabilitations de sites industriels

·         Nettoyages après inondation

·         Opérations d’hygiène et de désinfection à grande échelle

·         Programmes d’aide en cas de catastrophe/d’aide humanitaire

·         Contamination par particules nucléaires

·         Lutte contre maladies contagieuses/épidémiques/pandémiques

·         Nettoyages de risques biologiques et infectieux

·         Examens médico-légaux et scènes de crime

L’évaluation d’un incident majeur et la réalisation du nettoyage représentent de formidables défis ; outre une réaction officielle rapide et efficace, l’incident doit être traité conformément à des plans soigneusement établis à l’avance, les ressources doivent être facilement et rapidement disponibles et mobilisées sans délai, le déploiement et la coordination des équipes d’intervention doivent être énergiques et bien adaptés.

 

Dans la plupart des cas, les opérations de nettoyage suivant un accident commenceront normalement après une première intervention d’urgence. Dans certains cas, cependant, les activités de nettoyage peuvent se dérouler simultanément, ou même avant les premières mesures, lorsqu’il est nécessaire d’intervenir afin de permettre aux hommes de pénétrer sans danger sur le site.

 

Les premières personnes à intervenir doivent avoir suivi une formation approfondie, bénéficier d’un soutien plein et entier, et disposer d’un équipement, de dispositifs de communications et d’une protection individuelle adéquats. Elles doivent être bien organisées, supervisées par des professionnels, équipées comme il se doit et être capables d’improviser et de réagir rapidement à l’évolution de la situation sur le terrain et des risques.

 

Les nettoyages d’après-crise et non urgents présentent d’autres défis, peut-être pas aussi aigus que ceux d’une situation d’urgence, mais se poursuivant souvent sur une période prolongée. Il peut falloir plusieurs mois ou même plusieurs années, par exemple, pour nettoyer un littoral touché par une marée noire importante, une ancienne aciérie ou une centrale électrique en fin de vie.

 

ÉVALUATION DES RISQUES

L’identification puis l’évaluation des risques constituent l’un des éléments les plus difficiles et les plus critiques de tout programme de nettoyage. Avec une évaluation des risques bien menée, vous minimiserez le danger pour les équipes d’intervention et les travailleurs tout en remplissant vos obligations légales. Dans le cas contraire, les conséquences pourraient être très graves.

 

L’évaluation bien à l’avance des risques pouvant se présenter après une grave catastrophe environnementale forme la base sur laquelle déterminer les équipements de protection requis. C’est en fonction de ces évaluations préalables que vous allez définir le type d’équipement de protection individuelle (EPI) à fournir aux premières équipes d’intervention puis à celles qui prendront la relève. Toutefois, bien qu’une analyse des risques prédictive doive assurer que les EPI adéquats seront disponibles pour la majorité des risques, il est essentiel d’évaluer les risques de façon continue aussi tôt que possible après l’événement afin de modifier ou remplacer les EPI en fonction des conditions réelles.

 

PLANIFIER À L’AVANCE

Dans toute situation de nettoyage ou d’intervention d’urgence, l’efficacité de l’action entreprise dépendra en dernier ressort de la qualité du plan d’urgence établi à l’avance, ainsi que de l’organisation et de la gestion des opérations de nettoyage. Face à une opération de nettoyage majeure, il convient de respecter les procédures suivantes afin de maîtriser les risques :

  • Agissez rapidement et de manière professionnelle. Dans de nombreux scénarios de contamination, toute perte de temps se traduira par un nettoyage bien plus difficile et, parfois, dispersé sur une zone bien plus étendue. Par exemple, les polluants mêlés à des matériaux naturels tels que feuillages et agrégats, ou fortement dispersés par le vent ou la marée, seront bien plus difficiles et plus dangereux à traiter.
  • Veillez à bien planifier à l’avance l’accès à toutes les ressources nécessaires : ressources humaines, usine, transports, matériaux de nettoyage, éclairages, etc.
  • Étudiez des approches alternatives. Pourriez-vous adopter des approches moins risquées ou moins agressives pour l’environnement ? Par exemple, des machines peuvent-elles se substituer aux hommes ?
  • Effectuez une étude de reconnaissance si la nature et l’étendue de l’opération sont inconnues et si vous en avez le temps.
  • Veillez à ce que le site à nettoyer soit sécurisé afin d’empêcher tout accès volontaire ou par inadvertance par le public ou des parties non autorisées.
  • Organisez le travail de manière à minimiser l’exposition au risque – utilisez des barrières d’isolement, des écrans, des bâches de protection, etc.
  • Le cas échéant, veillez à assurer des aires de stockage temporaire et séparé pour entreposer les matières contaminées, et à ce qu’elles soient faciles d’accès.
  • Étudiez les EPI adéquats tels que combinaisons, gants, bottes, casques, appareils respiratoires, etc. dans le cadre d’un programme de protection formel. Assurez-vous que ces produits répondent à vos normes de performance et méfiez-vous des équipements bas de gamme peu coûteux – ceux-ci pourraient facilement s’avérer des plus onéreux sur le terrain.
  • Prévoyez des installations de bien-être appropriées : points de premiers secours, d’aide médicale, toilettes, zones de prise de repas et de repos, zones de lavage/décontamination.
  • Mettez en place des installations et procédures de surveillance de la santé si nécessaire, par exemple s’il existe un risque d’exposition à des dangers biochimiques ou des particules nucléaires.

 

COMMENT SÉLECTIONNER LES VÊTEMENTS DE PROTECTION POUR LES NETTOYAGES À GRANDE ÉCHELLE

La protection individuelle constitue la dernière ligne de défense contre les agents dangereux physiques, chimiques et biologiques. La sélection des vêtements de protection pour les opérations de nettoyage à grande échelle doit être effectuée dans le cadre d’un programme complet de protection individuelle. Un bon programme impliquera activement tous les niveaux de la hiérarchie, depuis la haute direction jusqu’au personnel de terrain, et devra comprendre les éléments suivants :

 

  • Identification des dangers potentiels, avec étude du site et évaluation des incidents.
  • Évaluation des dangers possibles et sélection des mesures de contrôle appropriées.
  • Sélection des vêtements de protection adéquats, en prenant en compte les données de perméation, la nature du travail, les facteurs physiologiques et psychologiques. Partout où cela est approprié et possible, sélectionnez un équipement qui assure une protection contre plusieurs dangers. Par exemple, la nouvelle combinaison Tyvek® 800 J de DuPont offre une résistance contre certaines huiles, les particules et les jets pressurisés de produits chimiques aqueux, le tout dans un vêtement à usage limité de Type 3 très confortable et respirant.
  • Consultation du fabricant du vêtement lors de l’évaluation des données de perméation et de protection.
  • Implication de tous les utilisateurs dans le choix des vêtements et de leurs caractéristiques. Souvenez-vous : ceux qui choisissent sont ceux qui utilisent.
  • Programme complet d’éducation et de formation.
  • Modes d’inspection, d’entretien, de nettoyage, de stockage et de remplacement.
  • Programme continu d’examen et surveillance des EPI lors de leur utilisation.

 

 

6 ÉTAPES POUR UNE BONNE ÉVALUATION DES RISQUES

1. Identifiez objectivement les dangers potentiels, y compris leurs sources et tout événement déclencheur. Un formulaire d’évaluation des risques ou un logiciel approprié peut être utilisé à et effet.

2. Déterminez les personnes qui pourraient être exposées à un risque et dans quelles circonstances.

3. Évaluez les risques et les mesures de prévention, d’atténuation et de protection disponibles. Consultez en permanence le personnel d’intervention et les organes qui les représentent.

4. Intégrez les résultats de vos recherches dans un document d’évaluation des risques officiel qui peut être partagé et réactualisé si nécessaire.

5. Mettez en pratique les résultats de vos recherches, et n’oubliez pas d’établir des plans d’urgence pour faire face aux imprévus.

6. Réexaminez en permanence les procédures, la formation et l’équipement, et révisez périodiquement de manière formelle l’ensemble du programme d’évaluation des risques.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

OBTENEZ LES RÉPONSES MAINTENANT - FAITES-VOUS CONSEILLER PAR UN PROFESSIONNEL

Le choix optimal d’un EPI exige un jugement solide, une compréhension approfondie des risques encourus et une connaissance détaillée des principes de protection individuelle, des normes techniques et de la performance du vêtement. Il est essentiel de consulter le fabricant de l’EPI afin de bien comprendre la protection offerte et de s’assurer que la sécurité n’a fait l’objet d’aucun compromis. Sauf s’il s’agit d’une commande identique à un achat précédent, il n’est pas suffisant de choisir des combinaisons protectrices (ni tout autre EPI) en se basant seulement sur un site Internet ou une brochure, sans aucun avis d’un professionnel.

 

DuPont dispose d’une gamme complète de vêtements et accessoires de protection convenant aux opérations impliquant la manipulation de produits chimiques, dont le très performant Tychem® 4000 S, conçu pour un confort maximal dans les environnements dangereux, et la nouvelle combinaison Tyvek® 800 J, qui associe la respirabilité et la résistance aux jets pressurisés de produits chimiques aqueux dans un vêtement à usage limité de Type 3 très confortable.

 

Voilà maintenant plus de 40 ans que DuPont, un leader mondial de la protection individuelle, répond aux besoins du monde en matière de sécurité par le meilleur de la technologie et de l’innovation. Son activité DuPont Personal Protection offre une assistance complète en matière de sélection du vêtement de protection et d’évaluation des risques chimiques, ainsi que des formations sur l’utilisation des vêtements de protection. Un service de sélection personnalisé est également disponible pour tous les vêtements de protection Tyvek® et Tychem®.