Notre site web utilise des cookies afin d’optimiser votre expérience en ligne et vous fournir de meilleurs services. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, conformément à notre Déclaration de protection des données.

Avantages des vêtements DuPont™ Tyvek®

DuPont comprend la nécessité de garantir la protection des lieux de travail contre toute contamination et de respecter les exigences réglementaires strictes du secteur pharmaceutique. Pour cette raison, les vêtements de protection DuPont offrent une protection fiable des travailleurs ainsi que des processus et produits pharmaceutiques sensibles, fondée sur des compétences scientifiques en matière de protection individuelle et sur les propriétés uniques du matériau Tyvek®, léger et durable.

Fabriqué par un processus de filage éclair, le matériau Tyvek® est composé de fibres continues et résistantes en polyéthylène hautement densifié. Les fibres sont thermoliées en un matériau étanche, homogène et doux qui est intrinsèquement respirable, ne peluche pas et possède des propriétés de barrière inhérentes, c’est-à-dire ne dépendant pas d’un revêtement ou d’une couche finement appliquée. Cette association unique de barrière protectrice et de respirabilité  propre au  Tyvek® en fait un matériau  idéal pour une large gamme d’applications de protection.

Avantages des vêtements DuPont™ Tyvek®

biological agents

Comparaison entre DuPont™ Tyvek® et d’autres tissus SMS et MPF

Les tissus en film microporeux (MPF) sont composés d’un matériau stratifié double face comprenant un film microporeux fin collé à une base en polypropylène obtenue par filage-nappage. Ces tissus offrent une durabilité limitée étant donné que la barrière protectrice est perdue en cas d’érosion de la couche du film protecteur. De plus, leurs faibles caractéristiques de perméabilité à l’air les rendent bien moins respirables que d’autres matériaux. Il en résulte un faible confort pour l’utilisateur et un mauvais contrôle de la chaleur. Les performances des non-tissés obtenus par filage-nappage/fusion-soufflage/filage-nappage (SMS) reposent sur une couche de polypropylène obtenue par fusion-soufflage et placée entre deux couches ouvertes de polypropylène. Cette couche interne de polypropylène fonctionne comme le filtre principal à particules. Cependant, les tissus SMS ont tendance à souffrir d’une durabilité limitée et d’une performance de barrière assez faible en raison de leur structure de fibre relativement ouverte. De plus, leurs caractéristiques de perméabilité élevée à l’air compromettent de manière significative les propriétés de barrière du matériau, ne le rendant véritablement approprié que pour une protection de base minimale et comme barrière anti-poussière.

Abrasion : L’illustration représente la durabilité du matériau après 10 cycles d’abrasion. À première vue, le tissu SMS reste inchangé bien qu’il ait un niveau de performance inférieur. La barrière de protection MPF est affectée. Le film s’use très facilement et on peut y voir des trous. Seul le Tyvek® reste inchangé tout en maintenant un niveau de protection maximum.

Abrasion : Simulation d’usure et de déchirure dans l’utilisation quotidienne.

biological agents

Les effets de l’abrasion sur l’efficacité du non-tissé : L’abrasion du matériau peut compromettre gravement l’efficacité de la protection d’un tissu. Par exemple, les non-tissés reposant sur une fine couche ou ayant une structure physique intrinsèquement peu résistante peuvent rapidement et facilement perdre leur résistance à la pénétration de substances nocives en conditions réelles d’utilisation. Cette perte de protection est particulièrement dangereuse parce que, dans de nombreux cas, le dommage présent sur le matériau n’est pas visible à première vue, mais uniquement après avoir été soumis à une utilisation. La propension de certains tissus à une grave détérioration de la résistance à la pénétration comme suite à un phénomène d’abrasion peut être constatée dans l’essai de pression hydrostatique suivant. La colonne d’eau est un indicateur de performance de la barrière contre les liquides. Elle détermine la résistance d’un tissu à la pénétration d’eau à faible pression. Avant le test d’abrasion, le film microporeux offre la meilleure résistance à la pression du liquide. Néanmoins, après 10 cycles d’abrasion à peine, ses performances chutent brutalement tandis que le tissu SMS est moins affecté, mais commence à un niveau de performance nettement plus bas, la protection du Tyvek® étant maintenue. Après l’abrasion, la performance de pénétration de Tyvek® est la plus élevée.

Performance de la barrière contre les liquides. Tête hydrostatique : EN 20811. Avant et après 10 cycles d’abrasion (EN 530 - Méthode 2)

biological agents

Données de perméation : Quand il s’agit des appareils de protection, il est primordial de faire la différence entre pénétration et perméation. La pénétration est le processus physique par lequel un liquide, une vapeur ou un gaz traverse le matériau via des « pores » ou des « trous » dans le tissu. Elle revêt une importance particulière lorsque l’on se réfère à la pénétration de particules d’un tissu ou de l’ensemble d’une combinaison. La perméation est le processus par lequel un produit chimique, sous la forme d’un liquide, d’une vapeur ou d’un gaz, traverse le matériau du vêtement de protection à un niveau moléculaire. Le test standard de perméation dure jusqu’à 8 heures ou jusqu’à ce qu’une perméation soit détectée.

Un matériau de vêtement de protection obtenant d’excellents résultats au test de pénétration risque de donner une mauvaise protection en cas d’exposition au même produit chimique, mais en grande quantité et/ou pendant une période prolongée. Pour déterminer si un matériau de vêtement de protection ayant un faible indice de pénétration constitue véritablement une protection contre une substance chimique liquide spécifique, il convient de consulter les données de perméation chimique.

Il est essentiel de connaître la toxicité d’un risque ou les conséquences d’une exposition de courte ou de longue durée. D’où l’importance de vérifier si une combinaison a été testée conformément à la norme EN ISO 6529, car elle comporte des informations relatives à la perméation et la pénétration chimiques du tissu et expose le matériau au produit chimique pendant 480 minutes maximum. Les instructions d’utilisation jointes à l’emballage

des produits DuPont donnent de plus amples informations pour savoir où trouver les données de perméation d’un certain nombre de substances chimiques. Des données de perméation détaillées pour plus de 450 produits chimiques sont disponibles sur www.fr.dupont.com/safespec

Fuite totale vers l’intérieur : Si l’on compare la performance de barrière des vêtements de type 5 DuPont™ Tyvek® avec celle d’autres vêtements de type 5 en film microporeux (MPF) et en SMS (filage-nappage/fusion-soufflage/filage-nappage), les modèles fabriqués en Tyvek® présentent une fuite totale vers l’intérieur moyenne (FTImoy) bien moins importante selon la norme EN ISO 13982-2*, avec une valeur moyenne inférieure à 1 %. La norme pour les produits de type 5 autorise une fuite vers l’intérieur à hauteur de 15 % pour 8 combinaisons testées sur 10.

Fuite totale vers l’intérieur (FTImoy) : Moyenne des 10 combinaisons et toutes les activités EN ISO 13982 - (1 et 2). Particules sèches de chlorure de sodium NaCl 0,6 μm.

Confort et respirabilité : Le confort est une notion assez subjective et une affaire personnelle, mais certains facteurs clés de confort sont fréquemment cités dans les essayages des utilisateurs, notamment :

biological agents

·         Conception du vêtement : grande liberté de mouvement lorsqu’on se penche ou s’étire.

·         Respirabilité : capacité du vêtement à permettre l’évaporation de la sueur et à fournir une perméabilité à la vapeur d’eau.

·         Sensation sur la peau, douceur.

·         Poids du vêtement.

·         Le fait de porter des sous-vêtements, en coton par exemple, qui absorbent la sueur, améliore la « sensation » sur la peau.

·         Le fait de porter des sous-vêtements à manches longues et à jambes longues.

Le tissu barrière en Tyvek® de DuPont™ utilise une structure de tissu non tissé breveté pour fournir un tissu de protection permettant effectivement à la vapeur d’eau de passer. Le matériau est composé de fibres continues ultrafines en polyéthylène haute densité (PEHD) qui permettent d’obtenir un tissu léger, résistant et homogène offrant des caractéristiques intrinsèques de respirabilité à la vapeur en raison de sa structure de maillage visible au niveau microscopique. Cette capacité inhérente à évacuer l’humidité corporelle entraîne une nette amélioration du confort de l’utilisateur dans de nombreuses applications de type 4, 5 et 6. Avec leur structure ouverte, les combinaisons SMS éliminent nettement mieux l’humidité que les films microporeux. Le Tyvek® présente de très bonnes performances pendant le processus de transpiration. Le film microporeux est le matériau qui prend le plus de temps à éliminer l’humidité.

biological agents