Notre site web utilise des cookies afin d’optimiser votre expérience en ligne et vous fournir de meilleurs services. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies, conformément à notre Déclaration de protection des données.

L’UKAEA travaille avec DuPont pour optimiser la sécurité

Les ouvriers de l’UKAEA doivent revêtir un équipement de protection individuelle dans une zone contrôlée et bénéficient souvent de l’aide d’autres personnes pour l’enfiler et le retirer avant et après le travail à accomplir.

L’Autorité britannique de l’énergie atomique (UKAEA) est chargée de la réhabilitation et de la transformation en friche industrielle du site nucléaire de Windscale situé sur la côte ouest du comté de Cumbria au Royaume-Uni. D’ici 2015, l’UKAEA prévoit le passage de tous les sites nucléaires restants en mode de sécurité passive afin de minimiser le nombre d’interventions requises, ainsi que la démolition des bâtiments associés. Soucieuse d’améliorer la sécurité et la protection des vêtements de protection portés sur les sites d’examen post-irradiation et de démontrer le respect des exigences strictes de la norme EN 1073-2 en matière de protection contre les poussières radioactives, l’UKAEA a choisi de travailler avec DuPont.

Modèle de démantèlement de réacteur

En 1981, le réacteur à haute température refroidi au gaz de Windscale (le WAGR) fut fermé et tout le combustible retiré. Le WAGR sert aujourd’hui de produit de démonstration en matière de démantèlement de réacteur. Les sites d’examen post-irradiation du WAGR abritent une série de cellules blindées en béton. Construites à l’origine pour traiter le combustible sortant du réacteur et alimenter ce dernier en combustible neuf, ces cellules contiennent à présent les déchets d’exploitation restants qui sont reconditionnés et évacués en attendant le déclassement des cellules elles-mêmes.

Les substances radioactives sont visibles depuis une zone contrôlée à travers des vitres de 1,20 m d’épaisseur, contenant chacune 700 litres de bromure de zinc pour protéger le personnel des radiations. Dans la zone contrôlée, les techniciens utilisent des télémanipulateurs maître-esclave pour déplacer les éléments à l’intérieur des cellules afin de les découper avant qu’ils ne soient retirés à des fins de conditionnement et de stockage. Le risque d’irradiation dans cette zone est vraiment minime, et même inférieur à celui qui existe naturellement dans certains cas.

Conseiller en sécurité consacré à Windscale depuis dix ans au sein de l’UKAEA, Gary McMinn explique que « dans les sites d’examen post-irradiation, les équipements de protection individuelle sont portés par des inspecteurs de la radioprotection, des agents chargés du démantèlement de A à Z, des ingénieurs, des électriciens et des monteurs. Même si le personnel du site a toujours porté des combinaisons de protection, des chaussures de sécurité, des masques respiratoires et des gants, le suivi permanent et les informations collectées auprès des utilisateurs ont montré que l’équipement n’était pas performant et à la hauteur des nouvelles normes plus rigoureuses à respecter. Les analyses ont révélé que les procédures d’habillage et de déshabillage pouvaient être améliorées. »

Solution Tyvek® sur mesure

En collaboration étroite avec DuPont Personal Protection, une solution répondant à toutes les exigences de l’UKAEA en matière de vêtements de protection a été mise en place : la combinaison DuPont™ Tyvek® Classic Plus avec chaussettes intégrées et passe-pouces. Des nouvelles procédures d’habillage et de déshabillage ont également été développées et mises en place.

Le matériau Tyvek® a été sélectionné non seulement pour sa barrière protectrice de haut niveau, mais aussi pour sa solidité, sa résistance à la déchirure et à l’abrasion et son confort. De plus, il ne peluche pas, est antistatique, résiste aux projections chimiques jusqu’à 0,12 bars ainsi qu’aux liquides inorganiques diluées dans l’eau à faible concentration et présente une surface lisse qui empêche toute adhésion des particules solides. Tyvek® est composé de millions de fibres fines continues en polyéthylène haute densité qui font l’objet d’un filage éclair et sont ensuite liées sous l’effet de la chaleur pour créer une matière respirante.

  • Le vêtement Tyvek® Classic Plus avec chaussettes et passe-pouces respecte les exigences de la norme EN 1073-2, classe 2.
  • La capuche du vêtement a été conçue spécialement pour permettre aux utilisateurs de bouger librement la tête, sans risquer de décoller l’adhésif qui assure l’étanchéité entre le masque respiratoire et la capuche.
  • Les chaussettes intégrées sont portées dans les bottes ou chaussures de sécurité pour une protection supplémentaire.
  • Les rabats au niveau des chevilles sont passés par-dessus les bottes ou chaussures de sécurité pour accroître la protection.
  • Les passe-pouces empêchent les manches de remonter lorsque les bras sont levés ou tendus.

Les essais sur site du matériau Tyvek® Classic Plus avec chaussettes intégrées et passe-pouces, ainsi que de la nouvelle procédure d’habillage et de déshabillage, ont commencé à Windscale en novembre 2004. Les informations collectées ont rapidement montré que les nouvelles combinaisons étaient bien mieux ajustées, et que la confiance des utilisateurs envers le produit et son acceptation étaient nettement supérieures à celles enregistrées pour l’équipement utilisé auparavant.

Gary ajoute que « les commentaires recueillis de manière continue auprès des responsables de la sécurité et des utilisateurs confirme les performances inchangées du modèle Tyvek® Classic Plus avec passe-pouces et chaussettes. DuPont est toujours prêt, sur place, à apporter son aide pour résoudre des problèmes techniques, effectuer des modifications supplémentaires, proposer des vêtements de protection adaptés à d’autres applications ou suggérer des innovations futures visant à améliorer en permanence la protection des personnes sur leur lieu de travail. »

L’UKAEA gère cinq sites au Royaume-Uni dédiés au démantèlement des centrales nucléaires, aux technologies, à la recherche et au développement. Suite à son succès à Windscale, le nouveau vêtement Tyvek® Classic Plus avec chaussettes intégrées et passe-pouces a été choisi comme combinaison de protection à usage unique pour l’ensemble des sites de l’UKAEA.

 

Pour plus d’informations sur les risques nucléaires, cliquez ici.