Vu au vignoble : la performance du proquinazide est confirmée en 2015

S1_raisin

DuPont Talendo®, DuPont Talius® et DuPont Kesys®, à base de proquinazide, tout comme DuPont Associate® et DuPont Talendo® Extra, qui allient tétraconazole et proquinazide, ont montré leur performance dans les essais 2015.

Afin de suivre dans le temps l’évolution de la performance des produits à base de proquinazide et évaluer son intérêt dans la protection de la vigne contre l’oïdium, nous avons mis en place 4 essais en 2015. L’un a été implanté dans la région champenoise, deux dans le département du Vaucluse, et le dernier dans l’Aude. Les parcelles ont été choisies en fonction de la présence historique d’oïdium.

Le premier essai, en région champenoise, avait pour but de tester l’apport de proquinazide dans les programmes, par deux applications, soit en encadrement de floraison, soit en fin de programme. La pression dans le témoin non traité était modérée, à l’image de ce qui s’est passé dans la région cette année. Dans ces conditions, les programmes construits à base de produits contenant du proquinazide se sont révélés équivalents ou supérieurs aux programmes standards.

Dans les essais situés en Languedoc-Roussillon, la pression était nettement supérieure. L’intensité de la maladie sur grappes dans les témoins non traités allait de 40 à 80 %, entrainant une perte de récolte majeure.

Dans ce cadre, là aussi, les positionnements de produits à base de proquinazide positionnés sur des cadences de traitements de 14 jours, à la fleur ou en fin de programme, ont démontré une performance équivalente ou supérieure aux programmes standards, y compris ceux construits avec des produits présentant des modes d’action nouveaux.

Deux modalités à 21 jours d’intervalle ont également montré une protection contre l’oïdium tout à fait satisfaisante, confirmant que Talendo®, Talius® et Kesys® pouvaient parfaitement s’intégrer dans les programmes à cadence de renouvellement plus longue.

Enfin, un dernier essai avait pour but de préparer ce que sera la protection du vignoble demain, avec un pilotage de la protection assisté par un modèle de prévision du risque. Cet outil d’aide à la décision a permis en 2015 de réduire le nombre de passages de 7 dans le programme standard (cadence de 14 jours), à 4 traitements uniquement sur la parcelle de test. Il n’y a pas eu de différence finale de qualité de protection. Cela exige cependant une plus grande souplesse, une réactivité forte, et une dissociation de la protection mildiou et oïdium Les produits à base de proquinazide se sont parfaitement intégrés à ces nouvelles stratégies de protection, qui permettent d’adapter les cadences de renouvellement à la dynamique de la maladie.

Nous retiendrons de ces travaux 2015 que les produits à base de proquinazide présentent une performance élevée, dans l’ensemble des situations testées. Talendo® Extra et Associate® ont, du fait de leur association proquinazide et tétraconazole, lié performance et gestion durable de la protection oïdium, et ce pour des vendanges saines. Talendo®, Talius® et Kesys® ont de nouveau démontré la qualité de la protection qu’ils procurent, avec des cadences de renouvellement variant de 14 à 21 jours.

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l'environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto

PRODUITS POUR LES PROFESSIONNELS : UTILISEZ LES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES AVEC PRÉCAUTION. AVANT TOUTE UTILISATION, LISEZ L'ÉTIQUETTE ET LES INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT.

Les informations présentes sur ce site sont fournies à titre indicatif uniquement.