Protéger votre santé et celle de vos salariés : une préoccupation responsable

N117_TYC_F_ACC_GOWN_APP_2_Phoenix

La protection de l’opérateur passe par le choix d’un équipement répondant aux exigences des normes en vigueur. Mais ceci est loin d’être suffisant. Conçues pour le cas général et industriel, celles-ci s’appliquent difficilement au risque phytosanitaire car elles ne répondent que partiellement à ce que vous êtes en droit d’exiger pour votre santé lors des différentes phases d’utilisation des produits. Pourtant, la protection, c’est simple !

Tout d’abord, il vous faut un équipement vestimentaire résistant mécaniquement, constitué d’un matériau solide tout en étant léger, facile à porter pendant le temps souhaité. Il faut donc que votre protection corporelle soit réalisée avec un matériau solide, résistant aux multiples sollicitations physiques auxquelles vous pourrez être confrontées, telles que les frottements. DuPont™ Tyvek® est l’adéquation entre confort et résistance mécanique et DuPont™ Tychem®  offre, quant à lui, une résistance mécanique inégalée.

Ensuite, privilégiez un vêtement qui correspond à vos besoins. De la préparation de la bouillie en passant par la pulvérisation, vos protections doivent toujours être performantes dans toutes les situations. Par exemple, en pulvérisation haute sous pression à dos ou pulvérisation basse légère, les solutions ne sont pas les mêmes. Une combinaison DuPont™ Tyvek® Classic Plus peut être recommandée pour des pulvérisations légères, avec le port d’une blouse DuPont™ Tychem® F en surprotection lors des manipulations de produits purs. Et une combinaison Tychem® F doit être portée lors des pulvérisations hautes sous pression en arboriculture par exemple.

Enfin, prenez conscience que les équipements sont à durée de vie limitée. Les produits phytosanitaires sont composés de molécules actives face auxquelles vous devez vous protéger. Les structures moléculaires des produits manipulés ne restent pas à l’extérieur du vêtement mais migrent au travers de manière plus ou moins rapide suivant son matériau. On appelle cela le phénomène de perméation. Aussi, alors même qu’aucune marque de rupture de la barrière mécanique du vêtement n’est visible, vous pouvez être en danger. En effet, le temps de perméation varie d’un produit à un autre et peut parfois être très court. Les protections sont généralement testées sur une durée maximale d’une journée de travail (480 minutes). Mais qu’advient-il après ? Le vêtement à usage limité est la solution idéale. Les équipements en Tyvek® ou Tychem®, recommandés en agriculture, offrent le même niveau de protection tout au long de l’activité effectuée dans la journée. Au-delà de la journée, l’équipement doit être renouvelé. Les molécules actives sont toujours là ! Il en va de votre santé.

En bref : Choisissez le bon matériau, le bon vêtement, et, changez-le régulièrement tout au long de la campagne.

Bons traitements !

Avant toute utilisation, assurez-vous que celle-ci est indispensable. Privilégiez chaque fois que possible les méthodes alternatives et les produits présentant le risque le plus faible pour la santé humaine et animale et pour l'environnement, conformément aux principes de la protection intégrée. Consultez http://agriculture.gouv.fr/ecophyto

PRODUITS POUR LES PROFESSIONNELS : UTILISEZ LES PRODUITS PHYTOPHARMACEUTIQUES AVEC PRÉCAUTION. AVANT TOUTE UTILISATION, LISEZ L'ÉTIQUETTE ET LES INFORMATIONS CONCERNANT LE PRODUIT.

Les informations présentes sur ce site sont fournies à titre indicatif uniquement.