DowDuPont rapporte les résultats du premier trimestre 2018

  • BPA selon les PCGR des activités poursuivies de 0,47 $ ; BPA ajusté augmente de 7 % à 1,12 $

  • Bénéfice net selon les PCGR des activités poursuivies de 1,1 milliard $ ; EBITDA opérationnel en hausse de 6 % à 4,9 milliards

  • Ventes nettes en hausse de 5 % à 21,5 milliards, stimulées par les segments Materials Science et Specialty Products

  • Économies des synergies de coûts supérieures à 300 millions $ ; chiffre en avance sur les prévisions et en passe d'atteindre 75 % de l'engagement de 3,3 milliards $ d'ici la fin du troisième trimestre de 2018

  • DWDP s'attend à une hausse de l'EBITDA opérationnel de ~15 % au 1S18 ; EBITDA opérationnel du 2T en hausse dans toutes les divisions : Ag pourcentage élevé autour des 30 % ; Materials Science entre 15 et 20 % ; Specialty Products ~20 %

Principaux points financiers du premier trimestre
 

  • Le bénéfice par action selon les PCGR des activités poursuivies était de 0,47 $. Le bénéfice ajusté par action a augmenté de 7 % pour atteindre 1,12 $, contre un bénéfice par action ajusté pro forma de 1,05 $ pour l'exercice précédent. Le bénéfice par action ajusté exclut les éléments importants du trimestre, qui totalisaient des frais nets de 0,54 $ par action, ainsi que 0,11 $ par action pour l'amortissement des immobilisations incorporelles de DuPont.

  • Les ventes nettes ont progressé de 5 % à 21,5 milliards de dollars, avec une croissance dans la plupart des secteurs d'exploitation et des régions géographiques, par rapport aux ventes nettes pro forma de 20,5 milliards de dollars à la même période de l'exercice précédent. La division Materials Science a augmenté ses ventes de 17 %, avec des gains à deux chiffres dans tous les segments et des gains dans toutes les régions. La division Specialty Products a augmenté ses ventes de 11 %, avec des gains dans la plupart des segments et dans toutes les régions. Ces augmentations ont plus que compensé la baisse de 25 % des ventes du segment Agriculture, attribuable aux retards liés aux conditions météorologiques au cours des saisons de plantation dans l'hémisphère Nord et au Brésil. Les ventes nettes comprenaient un gain de change de 4 %, principalement dû à l'euro.

  • Le volume a diminué de 2 % sur une base pro forma par rapport à la même période de l'exercice précédent, en raison d'un changement climatique dans le segment Agriculture. La division Materials Science a augmenté son volume de 8 %, avec des gains dans la plupart des segments et dans toutes les régions. La division Specialty Products a augmenté son volume de 3 %, avec des gains dans la plupart des segments et dans toutes les régions.

  • Le prix local a progressé de 3 % sur une base pro forma, tiré par les hausses dans toutes les régions et dans la plupart des secteurs opérationnels. Le prix local a augmenté dans chaque division, entraîné par une augmentation de 5 % dans la division Materials Science.

  • L'EBITDA opérationnel1 a augmenté de 6 % sur une base pro forma par rapport à la même période de l'exercice précédent pour s'établir à 4,9 milliards de dollars. La division Materials Science a enregistré une croissance de 23 % de l'EBITDA opérationnel, avec des gains à deux chiffres dans tous les segments. La division Specialty Products a enregistré une croissance de 25 % de l'EBITDA opérationnel, avec des gains à deux chiffres dans la plupart des segments. Les moteurs de bénéfices comprennent les gains en termes de prix local et de volume dans les segments Materials Science et Specialty Products, les synergies de coûts, les gains de change, les coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi2 et les bénéfices plus élevés. Ces gains ont plus que compensé une baisse du segment Agriculture due à un changement climatique affectant la protection des semences et des cultures, à des coûts de matières premières plus élevés dans les deux autres divisions et à des interruptions d'entretien prévu et liées aux conditions météorologiques dans le segment Materials Science.

  • La société a réalisé des économies de synergies de coûts de plus de 300 millions de dollars au premier trimestre, un chiffre en avance sur les prévisions et désormais en passe d'atteindre 75 % de l'engagement de synergie de 3,3 milliards de dollars d'ici la fin du troisième trimestre de 2018.

  • Au cours du trimestre, DowDuPont a distribué près de 2 milliards de dollars de dividendes aux actionnaires (0,9 milliard de dollars) et de rachats d'actions (1 milliard de dollars).

Citation du PDG

« Nous avons enregistré de solides gains en termes de ventes et de bénéfices opérationnels au premier trimestre, tandis que nos équipes ont développé les séparations commerciales prévues », a déclaré Ed Breen, chef de la direction de DowDuPont. « Les divisions Materials Science et Specialty Products ont enregistré une croissance supérieure aux prévisions, avec des prix plus élevés et des gains en termes de volume, y compris des innovations de produit à valeur ajoutée. Leur croissance a plus que compensé les retards liés aux conditions météorologiques qui devraient faire passer au deuxième trimestre une part importante de nos bénéfices du segment Agriculture. Les trois divisions ont atteint leurs objectifs en matière de synergies de coûts, générant des économies de plus de 300 millions de dollars alors que nous renforçons nos synergies de coûts de 3,3 milliards de dollars et mettons davantage l'accent sur les synergies de croissance de 1 milliard de dollars. Et nous prévoyons toujours que le segment Materials Science continuera sa route d'ici la fin du premier trimestre de 2019, les segments Agriculture et Specialty Products se séparant d'ici le 1er juin 2019. Ce seront trois entreprises de classe mondiale équipées pour renforcer leurs positions de leader sur des marchés en pleine croissance. »

Faits Principaux points à retenir par division
 

Materials Science

Au premier trimestre, les ventes nettes ont augmenté de 17 % à 12,0 milliards de dollars par rapport aux ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent, avec des gains à deux chiffres dans tous les segments et des gains dans toutes les régions. Le volume a augmenté de 8 %, le prix local a augmenté de 5 % et la devise a augmenté de 4 %.

Au premier trimestre, l'EBITDA opérationnel a progressé de 23 % à 2,6 milliards de dollars par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma au même trimestre de l'exercice précédent, avec des gains à deux chiffres dans tous les segments.

Le bénéfice par action a augmenté de 53 millions de dollars en raison des améliorations des coentreprises Sadara et Kuwait qui ont plus que compensé la réduction au niveau des coentreprises Thai et du groupe HSC.

Performance Materials & Coatings

Le segment Performance Materials & Coatings a rapporté des ventes nettes de 2,3 milliards de dollars, en hausse de 12 % par rapport aux 2,1 milliards de dollars de ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent. Les ventes ont augmenté dans toutes les régions, avec une augmentation à deux chiffres en Asie-Pacifique et en EMEA. Le prix local a augmenté de 9 %, avec des gains dans toutes les régions et dans les deux activités. Le volume a diminué de 1 % par rapport à la même période de l'exercice précédent et un gain de change de 4 % a été réalisé grâce aux ventes.

Consumer Solutions a enregistré une croissance à deux chiffres de ses ventes, tirée par des hausses à deux chiffres du prix local dans la plupart des régions ; la gestion rigoureuse des prix/volumes des produits intermédiaires en silicone en amont ; la traction sur les synergies de croissance ; et une forte demande dans les marchés finaux des soins personnels à domicile. Le segment Coatings & Performance Monomers a enregistré une forte croissance des ventes à un chiffre, tirée par les hausses du prix local dans toutes les régions en réponse à la hausse des coûts des matières premières qui a plus que compensé la baisse des volumes en raison des contraintes d'approvisionnement des mesures proactives prises pour supprimer les activités à faible marge.

L'EBITDA opérationnel a augmenté à 628 millions de dollars, une hausse de 31 % par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma de 481 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent, principalement en raison de l'augmentation des prix, de la gamme de produits améliorée et des synergies de coûts et de croissance.

Les bénéfices du segment ont atteint 41 millions de dollars contre des bénéfices pro forma de 91 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. La baisse est attribuable à la chute des bénéfices du groupe HSC en raison des règlements de contrats de vente à long terme de polysilicium dont a bénéficié le même trimestre de l'exercice précédent.

Industrial Intermediates & Infrastructure

Le segment Industrial & Infrastructure a rapporté des ventes nettes de 3,7 milliards de dollars, en hausse de 30 % par rapport aux 2,8 milliards de dollars de ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent. Des gains de ventes à deux chiffres ont été rapportés dans toutes les régions. Le volume a augmenté de 14 % et le prix local de 11 %. Un gain de change de 5 % a été réalisé grâce aux ventes.

Le segment Polyurethanes & CAV a enregistré une forte croissance à deux chiffres des ventes dans tous les secteurs grâce à des hausses du prix local dans toutes les régions et à des hausses du volume dans la plupart des régions. La croissance des volumes a été particulièrement forte en Asie-Pacifique et en EMEA grâce aux contributions de la nouvelle capacité de la joint-venture Sadara. Le volume en Amérique du Nord a été affecté par des interruptions imprévues liées aux conditions météorologiques. L'entreprise a réalisé des augmentations de prix et des gains de clients axés sur l'innovation dans des applications de systèmes en aval et à marge plus élevée. Les ventes des marchands de diisocyanate de diphénylméthylène (MDI) et de soude caustique ont également augmenté en raison du resserrement continu des fondamentaux de l'offre et de la demande de l'industrie. Le segment Industrial Solutions a enregistré une augmentation à deux chiffres des ventes grâce aux hausses du prix local et à la croissance des volumes dans toutes les régions, tirée par la nouvelle production de la coentreprise Sadara. L'entreprise a rapporté une demande accrue pour les produits utilisés dans les applications de traitement électronique et de protection des cultures. Le volume de l'activité a également été affecté par des événements imprévus liés aux conditions météorologiques. Le segment Construction Chemicals a enregistré une forte croissance des ventes à un chiffre, tirée par la demande de produits acryliques en Amérique du Nord, les hausses du prix local et les effets de change, partiellement compensée par une baisse du volume de méthylcellulose dans la région EMEA en raison des contraintes de capacité.

Au premier trimestre, l'EBITDA opérationnel s'élevait à 654 millions de dollars, une hausse de 28 % par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma de 512 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. La dynamique des prix, les synergies de coûts et la croissance de la demande, conjuguées à l'amélioration des bénéfices, ont plus que compensé l'impact des interruptions liées aux conditions météorologiques sur la côte américaine du golfe du Mexique, l'augmentation des coûts des matières premières et l'augmentation des activités de maintenance.

Le bénéfice pro forma pour le segment s'élevait à 149 millions de dollars contre un bénéfice pro forma de 73 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. La croissance d'une année sur l'autre est due à la réduction des pertes sur actions de la coentreprise Sadara découlant de l'exploitation de nouvelles installations et à la hausse du prix du monoéthylène glycol (MEG) qui a profité à la coentreprise EQUATE.

Packaging & Specialty Plastics

Le segment Packaging & Specialty Plastics a rapporté des ventes nettes de 6,0 milliards de dollars, une hausse de 12 % par rapport aux 5,4 milliards de dollars de ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent. L'augmentation des ventes a été alimentée par une croissance des volumes de 8 % et des gains de change de 4 %, principalement en Europe. La hausse du prix local des dérivés d'éthylène a été compensée par la baisse des prix des hydrocarbures.

Le segment Packaging and Specialty Plastics a enregistré une croissance dans toutes les régions grâce à une forte demande générale, soutenue par de nouveaux ajouts de capacité sur la côte américaine du golfe du Mexique et une augmentation de la production de Sadara. Le prix local a augmenté tandis que les augmentations des dérivés d'éthylène dans les Amériques ont plus que compensé les baisses modérées dans la région EMEA et en Asie-Pacifique. Les faits saillants notables incluaient des gains de ventes à deux chiffres dans toutes les régions, avec une forte croissance de la demande dans les emballages alimentaires et de spécialité et dans les marchés finaux de l'emballage industriel et grand public en Asie-Pacifique et en EMEA, ainsi que dans les applications d'emballage rigide dans toutes les régions. L'activité a également enregistré une forte croissance de la demande dans les applications d'élastomères, avec des gains de volume à deux chiffres en Asie-Pacifique et dans les adhésifs thermofusibles en EMEA.

L'EBITDA opérationnel du segment s'élevait à 1,3 milliard de dollars, une hausse de 17 % par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma de 1,1 milliard de dollars à la même période de l'exercice précédent. Les augmentations de prix du polyéthylène, les gains de volume, y compris l'avantage d'une augmentation de l'offre provenant des projets de croissance, la réduction des coûts de mise en service et de démarrage, la hausse des bénéfices et les synergies de coûts ont plus que compensé l'augmentation des coûts des charges d'alimentation.

Les bénéfices du segment ont atteint 59 millions de dollars, une hausse par rapport aux bénéfices pro forma de 32 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. Les bénéfices du trimestre ont profité d'une réduction des pertes de la coentreprise Sadara, ainsi que de l'augmentation du bénéfice des coentreprises Kuwait réalisé grâce aux gains de volume et de prix. Ces gains ont plus que compensé la baisse des bénéfices des coentreprises Thai, où la hausse des coûts des charges d'alimentation a comprimé les marges.

Specialty Products
 

Au premier trimestre, les ventes nettes ont augmenté de 11 % à 5,6 milliards de dollars par rapport aux ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent, avec des gains dans tous les segments et dans la plupart des régions. Le volume a augmenté de 3 %, le prix local a augmenté de 2 %, la devise a augmenté de 4 % et le portefeuille a profité d'une augmentation des ventes de 2 %.

Au premier trimestre, l'EBITDA opérationnel a progressé de 25 % à 1,6 milliard de dollars par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma au même trimestre de l'exercice précédent, avec des gains dans tous les segments.

Electronics & Imaging

Le segment Electronics & Imaging a enregistré des ventes nettes de 1,2 milliard de dollars, une baisse de 1 % par rapport aux ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent. Les ventes nettes ont diminué tandis que le volume a augmenté de 1 %, le prix local a augmenté de 1 % et l'augmentation de 2 % de la devise ont été plus que compensés par l'impact négatif de 5 % des actions liées au portefeuille (ventes des activités Display Films et Authentication).

La croissance des volumes du segment a été stimulée par des gains à deux chiffres dans les solutions de semi-conducteurs et d'interconnexion, principalement en Asie-Pacifique. L'augmentation du contenu des semi-conducteurs dans les applications finales a entraîné une forte demande dans les segments de marché de la mémoire et de la logique. La demande continue pour les téléphones portables et d'autres produits électroniques grand public ainsi que pour les applications industrielles a généré une augmentation des volumes dans les solutions d'interconnexion. Cette baisse a été en partie compensée par une diminution des matériaux photovoltaïques et avancés due aux baisses de trichlorosilane (TCS) résultant des contraintes d'approvisionnement et des baisses des films Tedlar® et des pâtes Solamet®, la production de modules en Chine ayant ralenti au cours du trimestre. Les hausses du prix local sont dues à la hausse du prix des métaux.

L'EBITDA opérationnel du segment s'élevait à 357 millions de dollars, une hausse de 9 % par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma de 327 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. Les coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi, les synergies de coûts, la croissance du volume et les gains de change ont plus que compensé l'impact négatif du portefeuille et de l'augmentation des coûts unitaires.

Nutrition & Biosciences

Le segment Nutrition & Biosciences a rapporté des ventes nettes de1,7 milliard de dollars, une hausse de 21 % par rapport au 1,4 milliard de dollars de ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent. L'augmentation est principalement due à un bénéfice net de 12 % sur le portefeuille, à un gain de 4 % sur le volume et à un bénéfice de 4 % sur la devise. Le prix local a augmenté de 1 % par rapport à la même période de l'exercice précédent. L'impact positif net des actions liées au portefeuille est dû à l'acquisition de l'activité Health & Nutrition de FMC.

La croissance du volume dans le segment a été menée par Nutrition & Health avec des gains à deux chiffres dans les probiotiques et les produits pharmaceutiques associés à des augmentations des systèmes et des texturants en Asie-Pacifique. La croissance des probiotiques a été stimulée par une demande accrue en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord.

La croissance des produits pharmaceutiques a été stimulée par la demande accrue d'excipients en Asie-Pacifique et en Amérique du Nord. Les volumes du segment Industrial Biosciences ont progressé grâce à une augmentation à deux chiffres de CleanTech tirée par les offres d'alkylation en Asie-Pacifique et en EMEA. La demande de solutions de contrôle microbien sur les marchés de l'énergie et de bioactifs dans les applications de soins à domicile et personnels a également contribué à la croissance des volumes.

L'EBITDA opérationnel du segment s'élevait à 418 millions de dollars, une hausse de 32 % par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma de 317 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent grâce au bénéfice du portefeuille, à la croissance du volume, aux synergies de coûts et aux coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi, partiellement compensés par des coûts plus élevés découlant des investissements de croissance.

Transportation & Advanced Polymers

Le segment Transportation & Advanced Polymers a rapporté des ventes nettes de 1,4 milliard de dollars, en hausse par rapport au 1,3 milliard de dollars de ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent. La croissance des ventes nettes de 14 % a reflété un gain de change de 6 %, une augmentation du prix local de 5 % et une augmentation du volume de 3 %. La croissance, rapportée dans toutes les régions, a été alimentée par une forte demande des marchés du transport et de l'électronique. Les augmentations de prix, principalement dans les entreprises de nylon et les polyesters, tirées par Zytel®, ont reflété l'offre tendue de polymères et les coûts élevés des charges d'alimentation.

Les gains de volume ont été tirés par les solutions haute performance Kalrez® et Vespel®, la demande des marchés de l'électronique et de l'aéronautique restant forte. Delrin® et Hytrel® ont contribué à la croissance des ventes de résines de performance. La croissance généralisée du volume a été menée par l'Asie-Pacifique et l'Amérique du Nord.

L'EBITDA opérationnel du segment s'élevait à 437 millions de dollars, une hausse de 36 % par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma de 321 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. Les coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi, la devise favorable, les augmentations des ventes et les synergies de coûts ont contribué à l'augmentation partiellement compensée par la hausse des coûts des matières premières.

Safety & Construction

Le segment Safety and Construction a rapporté des ventes nettes de 1,3 milliard de dollars, contre des ventes nettes pro forma de 1,2 milliard de dollars à la même période de l'exercice précédent. La croissance des ventes nettes de 7 % est due au gain de change de 4 % et à l'augmentation du volume de 3 %. Le prix local était au même niveau que celui du même trimestre de l'exercice précédent.

L'augmentation de volume de Tyvek® a reflété la force de la protection individuelle industrielle, des emballages graphiques et médicaux. Au sein des aramides, l'augmentation du volume de Nomex® a été tirée par les composites et les solutions énergétiques, tandis que le volume de matériaux à haute résistance Kevlar® a également augmenté en raison de la robustesse de la protection individuelle industrielle et de la protection de la vie. Sur le marché de la construction, Corian® Design a également progressé, en raison du volume et du mix favorable, tandis que les solutions de construction ont diminué. La croissance du volume dans les solutions aqueuses est due à l'osmose inverse et de l'ultrafiltration. Les volumes ont augmenté dans la plupart des régions, avec la plus forte croissance enregistrée en Asie-Pacifique. Les prévisions demeurent solides sur le marché de la construction, bien que les intempéries aient eu une incidence défavorable sur les ventes de produits de construction aux États-Unis et au Japon au cours du trimestre.

L'EBITDA opérationnel du segment s'élevait à 354 millions de dollars, une hausse de 21 % par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma de 292 millions de dollars à la même période de l'exercice précédent. Les coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi, les synergies de coûts, les améliorations de la fiabilité et la devise favorable ont plus que compensé la hausse des coûts.

Agriculture

Au premier trimestre, les ventes nettes ont diminué de 25 % à 3,8 milliards de dollars par rapport aux ventes nettes pro forma à la même période de l'exercice précédent en raison des retards dus aux conditions météorologiques dans l'hémisphère Nord et au Brésil pendant la saison de plantation. Le volume a diminué de 28 %, le prix local a augmenté de 1 % et la devise a augmenté de 2 %.

Au premier trimestre, l'EBITDA opérationnel a diminué de 39 % à 891 millions de dollars par rapport à l'EBITDA opérationnel pro forma au même trimestre de l'exercice précédent.

Les baisses de volume ont été causées par des retards liés aux conditions météorologiques au début des saisons de plantation dans l'hémisphère Nord et au Brésil, une diminution attendue des superficies ensemencées en Amérique du Nord et au Brésil et une baisse des ventes de safrinha au Brésil due au passage au maïs basse technologie en raison du retard des récoltes pendant la saison estivale. Les baisses du segment Agriculture ont été partiellement compensées par l'amélioration des ventes de graines de tournesol dans la région EMEA et par la croissance des ventes mondiales d'insecticides.

Les augmentations de prix ont été entraînées par les efforts continus visant à valoriser les marques établies dans l'ensemble du portefeuille de la protection des cultures à l'échelle mondiale.

L'EBITDA opérationnel de 891 millions de dollars a diminué de 39 % par rapport au 1,5 milliard de dollars l'exercice précédent. Les variations des ventes liées aux conditions météorologiques, la diminution attendue des superficies ensemencées et un mix défavorable dû à la saison raccourcie du safrinha ont été partiellement compensés par des synergies de coûts, une devise favorable, des prix de vente plus élevés dans la protection des cultures et des coûts moins élevés pour les régimes de retraite et les avantages postérieurs à l'emploi.

Perspectives

« L'économie mondiale continue d'afficher une dynamique solide et une croissance généralisée, tirée par la demande induite par les consommateurs dans les économies développées et en voie de développement », a déclaré Howard Ungerleider, directeur financier de DowDuPont.  « Il existe des perturbations discrètes, dont la volatilité continue de nos coûts d'intrants et l'incertitude dans le segment Agriculture liée aux conditions météorologiques. Cependant, les principaux indicateurs de la production manufacturière à l'amélioration des marchés de l'énergie, à l'emploi et aux dépenses de consommation restent largement positifs, reflétant une activité économique en pleine croissance. »

« Notre portefeuille tire profit de ces tendances macroéconomiques et nous voyons nos innovations et nos investissements de croissance générer une croissance supérieure à celle du marché. Et cette force se poursuivra pendant le deuxième trimestre. Nous prévoyons une augmentation des ventes nettes au deuxième trimestre de plus de 10 % et de l'EBITDA opérationnel de plus de 20 % d'une année sur l'autre. »

« Devant les perspectives d'avenir, l'équipe de DowDuPont demeure concentrée sur nos priorités : livrer notre plan opérationnel et financier, y compris exécuter nos projets de croissance et nos lancements d'innovation ; atteindre nos objectifs de synergie ; et dresser et diriger les entreprises prévues sur notre calendrier indiqué. »

Conférence téléphonique

La société a tenu une webdiffusion en direct de sa conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre avec des investisseurs pour discuter des résultats, de ses perspectives d'affaires et d'autres thèmes. La présentation de diapositives qui accompagne la conférence téléphonique sera affichée sur la page des événements et des présentations de DowDuPont Investor Relations. Une rediffusion de la webdiffusion sera également disponible sur la page des événements et des présentations des investisseurs de www.dow-dupont.com.

À propos de DowDuPont™

DowDuPont (NYSE : DWDP) est une société holding composée de The Dow Chemical Company et de DuPont ayant pour objectif de former des sociétés solides, indépendantes et cotées en bourse dans les secteurs de l'agriculture, des sciences des matériaux et des produits de spécialité qui mèneront leurs industries respectives à travers une innovation scientifique et productive pour répondre aux des clients et aider à surmonter les défis internationaux. Pour plus d'informations, visitez notre site sur www.dow-dupont.com.

Contact presse : Dan Turner - danier.a.turner@dupont.com - +1 302 996 8372

(1)       Le bénéfice par action ajusté, le bénéfice par action ajusté pro forma, l'EBITDA opérationnel et l'EBITDA opérationnel pro forma sont des mesures non conformes aux PCGR. Voir page 9 pour plus de détails. Les informations du premier trimestre 2017 sont pro forma et ont été déterminées conformément à l'article 11 du règlement S-X.
 

(2)       Les coûts liés aux régimes de retraite et aux avantages postérieurs à l'emploi comprennent toutes les composantes du coût net des prestations liées aux activités poursuivies.